Camille Rollier

Le grès noir, une matière et une couleur qui la caractérisent : Je la trouve si belle et géniale à travailler ! J’aime les terres naturelles, sans émail! Les volcans, le magma, la terre me font bouillonner et me calment en même temps, me donnent une force incommensurable.

Ils mettent ses sens dans tous les sens. Camille Rollier, neuchâteloise indépendante, 30 ans et un nouvel atelier à Boudevilliers dans le Val-de-Ruz. Cette céramiste suisse reconnue s’appuie sur son savoir-faire et ses connaissances techniques acquises à l’Ecole Supérieure d’Arts Appliqués de Vevey (ESAA). Elle progresse, explore, fait émerger de nouvelles idées, se fond dans la matière et présente des projets et concepts originaux, générateurs d’œuvres d’art. Elle s’inspire notamment d’Andy Goldsworthy, artiste sculpteur britannique, grande figure du Land art. Elle l’apprécie pour son esthétisme et sa cohérence avec les lieux et les matières utilisées.

Proche de la nature, profonde, humaine et philosophe, elle se confie: Je cherche actuellement à transmettre les contrastes qui nous habitent, j’encourage les gens à prendre le temps d’être ce qu’ils sont et à s’émerveiller.

Mouvance, se caractérise par des pièces rondes, volumineuses, généreuses et délicates : Des lignes souples et mouvantes qui aspirent le regard vers un intérieur secret, affirme-t-elle.

Interface invite le visiteur à prendre le temps, de regarder ! De se pencher, de s’éloigner, de se poser et de rêver ! Après un premier regard, forme simple, généreuse, puis doucement on s’approche et on découvre… Ligne fluide, telle une vague qui nous amène à entrer dans ce petit monde intérieur, agitation, pistils colorés, vibration de la vie. Comme un fruit, ouvert par sa moitié, qui nous offre toute sa splendeur. Un dialogue entre deux…

camille rollier bio