Martha Pachon Rodriguez

Née à Santa Fe de Bogota en Colombie, en 1967, elle a étudié les Beaux-Arts à l’Université Surcolombiana à Neiva en Colombie. Elle s’est spécialisée dans le travail de la terre de la porcelaine et du grès en Italie. Elle est aujourd’hui rédacteur en chef adjoint et journaliste pour la revue italienne «La Ceramica in Italia e nel mondo».

Les pièces de Martha Pachón Rodríguez sont des formes imaginaires inspirées de la nature (graines, oursins…). Les lignes sont pures, profilées, mais la matière est complexe. Parfois lisse ou ondulée, brillante ou opaque. Par l’assemblage de petits fragments de terre façonnés à la main avec patience et minutie et par le jeu des ouvertures et perforations, Martha évoque l’intériorité de la pièce qui devient alors l’enveloppe protectrice d’un monde animal mystérieux et inconnu. Dans cet univers, le rôle de la couleur est primordial : elle donne vie à la forme, elle en est la sève, le sang.

Martha Pachon Rodriguez BIO


SEINS /oursins

Pointes acérées, cavité sombre et menaçante, couleurs intenses, nettes et régulières et surface régulièrement striée rappellent la beauté intouchable de l’oursin, le plumage multicolore des oiseaux exotiques, les écailles d’un serpent ou d’un animal aquatique. Une multitude de fragments de porcelaine pigmentée, réalisés avec patience, ont été assemblés en suivant des techniques asiatiques du Neriage. Des œuvres réalisées entièrement à la main, qui peuvent être exposées sur une surface plane ou accrochées au mur. Elles sont parfaites pour être présentée seules ou avec d’autres pièces de la même collection. 

oeuvres récemment exposées: